Durant des années, j'ai refusé catégoriquement de voyager en groupe. Le concept même me semblait être une aberration. Mais depuis un an, je me laisse de plus en plus tenter par les voyages de ce type. Récemment, j'ai ainsi réalisé, avec ma chère et tendre, un voyage de groupe à Amsterdam. Ce sont clairement deux manière de voyager qui n'ont rien à voir, et chacune a ses mérites et ses désavantages. Lorsqu'on voyage seul, à mon sens, c'est surtout la liberté qui est intéressante : on est libre de se lever à l'heure qu'on veut, et notamment de mettre en place un programme de visites sans devoir supporter les désidératas des autres. Mais ça s'accompagne dans le même temps de pas mal de stress, parce qu'il faut s'occuper de tout et qu'il y a souvent beaucoup de paramètres à gérer. Et lorsqu'on est seul, dans une région inconnue, parmi des gens qui parlent une langue incompréhensible, on se demande parfois ce qu'on fait là. Pour autant, ça force à se débrouiller, et l'on ressort à chaque fois plus fort d'une telle expérience. Voyager en groupe a cependant des avantages très différents. C'est bien sûr plus peinard (vu que des professionnels se préoccupent du parcours et des locaux), et on n'a donc qu'à se laisser porter. Cependant, je crois que ce qui en fait tout le sel, c'est l'ambiance unique et le sentiment de faire partie d'un groupe qu'on ressent durant le voyage. C'est un peu compliqué à expliquer à quelqu'un qui n'a jamais pratiqué ce type de voyage, mais dans un voyage de groupe, le fait de vivre en communauté, pendant plusieurs jours et avec des inconnus, vous immerge dans une ambiance qui vous change curieusement. Evidemment, on tombe souvent sur des personnes dont on se passerait bien. Et parfois, le fait de devoir vivre en vase clos avec ces personnes vous met sur les nerfs (je me souviens notamment d'un couple de râleurs qui a passé tout le voyage à critiquer, et sur lesquels j'aurais bien cédé à quelques pulsions de violence). Mais il arrive qu'on fasse également de belles rencontres. Il est vrai que les liens créés au cours du voyage survivent rarement au retour, mais ce n'est pas bien grave, à mon sens. Ce qui est important, en définitive, c'est cet équilibre fragile de rapports humains qui ne dure que le temps du voyage, et qui fait que le voyage est inoubliable. Davantage d'information est disponible sur le site de l'agence de voyage du voyage groupe à Amsterdam. Suivez le lien.