Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter… Les réseaux sociaux sont le relais et les vitrines de vos événements. À condition -toutefois d’avoir mis en place, en amont, un plan de social media orchestré par une équipe dédiée, et comprenant une stratégie de contenu construite. « Sur chacune de nos opérations, nous réfléchissons à la façon de le rendre viralisable et de donner envie aux invités ou visiteurs de partager photos et vidéos de l’événement, souligne Beatrix Mourer, codirectrice de l’agence Magic Garden. Or, le public va avoir tendance à communiquer sur une expérience qu’il n’a jamais vécue: un lieu, une scénographie, une idée… » Aussi, comment mettre en place votre plan social media, comment le décliner en amont, pendant et après votre opération? C’est un point qui peut paraître anodin, mais qui est pourtant primordial. « Le hashtag doit être court, clair et simple afin que, lors de l’événement, il puisse être mémorisé et épelé sans difficulté », rappelle Beatrix Mourer. Et ce tout en ayant, bien sûr, un lien avec le nom de l’événement ou la thématique. « Le hashtag sera utilisé, autant que possible, en amont de l’opération pour toute la communication on line et off line sur l’ensemble des affiches, invitations ou flyers que vous distribuez », indique Yann Dirheimer, senior marketing manager Europe du Sud de Hootsuite. L’idée est de faire monter l’intérêt autour de l’événement par le biais du hashtag et que les personnes intéressées par l’opération puissent commencer à communiquer autour de celle-ci en le réutilisant et animer ainsi la communauté. « Vous devez avoir une organisation claire sur la -stratégie que vous souhaitez mettre en place sur les réseaux sociaux pour savoir à quel moment vous poussez des informations sur tel ou tel canal », souligne Yann Dirheimer. Par exemple, Facebook permet de créer une page propre à l’événement pour inciter les internautes à s’y inscrire, Twitter servira à donner des informations courtes en temps réel comme le nom des artistes ou des intervenants, et sur Insta gram, vous publierez des photos du lieu, des préparatifs, etc. Quant à la plateforme YouTube, elle se révèle intéressante pour créer du teasing avec la diffusion de vidéos. « Durant l’événement, vous devez le faire vivre en planifiant des tweets de rappel de telle sorte que votre équipe puisse se concentrer sur le live tweeting, suivre les conversations, répondre aux questions », explique Yann Dirheimer. C’est un fort enjeu car plus l’événement est grand, plus il y a du buzz, plus les conversations sont nombreuses, plus vous aurez besoin de mobiliser vos équipes pour y répondre rapidement. De nombreuses solutions proposent de planifier des messages pour se concentrer sur l’animation du contenu généré par les utilisateurs. « Les gens vont commencer à tweeter, à réagir, vous devez rebondir sur les messages », poursuit Yann Dirheimer. Si l’objectif est d’amplifier le buzz, l’intégration de tags offre la possibilité de suivre et tracker les résultats de telle ou telle campagne sur les réseaux sociaux.